circular.brussels a renouvelé et redistribué quelque 2.000 laptops au cours de l’année. Un lien social bien nécessaire en ces temps difficiles. A suivre.

En un an à peine, la mission de circular.brussels s’est imposée comme une évidence. Cette startup bruxelloise collecte et restaure les laptops devenus indésirables en entreprise. Elle les redistribue ensuite aux personnes dans le besoin. Cette année, ce sont quelque 2.000 laptops qui ont transité par circular.brussels.  Principaux bénéficiaires, le écoles et les CPAS.

Lauréate de l’appel à projet régional #BEcircular en 2019, l’asbl circular.brussels a fait du chemin. Ses missions ? Ici, réduire l’empreinte carbone de la Région bruxelloise en donnant une nouvelle vie à du matériel IT. Là, offrir une activité professionnelle à des demandeurs d’emploi grâce à la remise à neuf des équipements usagés. Ce projet montre que la transition vers un modèle économique circulaire est possible.

Accroitre l’accès à la technologie

circular.brussels collecte principalement des objets tels que des ordinateurs, des pièces détachées et des périphériques. L’asbl les teste, répare ce qui peut l’être. Et, ce faisant, les rend disponibles pour la réutilisation. Les données contenues dans les ordinateurs sont effacées. Les machines en état de marche sont entièrement nettoyées, reconstruites et pleinement fonctionnelles. Et celles en fin de vie font l’objet d’un recyclage par l’entreprise Out of Use.

Pour Dennis Adriaenssens, co-fondateur de circular.brussels : «circular.brussels a réussi à montrer que des déchets, des ordinateurs et autres équipements électroniques indésirables, deviennent une source pour accroître l’accès à la technologie, offrir des possibilités d’emploi et de formation et réduire l’impact de la technologie sur l’environnement».

Du lien social

Le besoin n’a jamais été aussi important depuis le début de la crise sanitaire. Ici, il s’agit d’équiper en ordinateurs les étudiants; là, les personnes défavorisées. De Greenpeace, Sopra Banking Software, Cofinimo, Imec à Sodexo Benefits & Rewards Services, les centaines de laptops récoltés permettent aujourd’hui à des écoles d’enseigner à tous sans différenciation, à des CPAS de continuer la formation de leurs bénéficiaires. Ce sont autant de personnes qui gardent du lien social.

Pour le nouveau CEO de Sodexo Benefits & Rewards Services, Sven Marinus, qui a été au cœur de la digitalisation des services de Sodexo en Roumanie, les technologies sont un levier pour construire une société inclusive. «Contribuer à ce que tout un chacun puisse accéder à internet et ainsi réduire la fracture numérique fait partie de la responsabilité sociétale de Sodexo. Notre action toute entière doit avoir un impact positif sur les communautés locales, en particulier les publics précarisés. J’espère que cette action inspirera d’autres entreprises à appuyer l’engagement de circular.brussels. D’autant que cette initiative a également un impact positif sur l’environnement grâce à l’allongement de la durée de vie des ordinateurs.»

 

Circular.brussels

Author Circular.brussels

More posts by Circular.brussels

Leave a Reply